47 fans | Vote

#301 : Expert es meurtre

Titre original : "Devil May Care"

Réalisé par : Allan Arkush   Ecrit par : Jim Praytor, Andi Bushell
1ère Diffusion USA : 07/03/2004   1ère Diffusion FR : 20/08/2005

Un lycéen, obsédé par les sciences médico-légales, est suspecté d'être le meurtrier de l'ex-mari de la professeur dont il est amoureux. Macy tente de gagner la confiance du brillant jeune homme en espérant qu'il se confie à lui. Entre-temps, Jordan, assignée à des taches administratives, se retrouve mêlée à une enquête policière imprévue. A travers le système de climatisation de son bureau, elle entend qu'un meurtre est en train de se perpétrer...

Popularité


4 - 1 vote

Vidéos

Devil May Care Scene

Devil May Care Scene

  

Plus de détails

Expert es meurtre

 

Dans cet épisode, on voit la morgue dans les travaux. Macy et Jordan discutent dans le couloir au moment où Bug arrive avec le corps d’une femme. Les deux personnes papotent donc ensembles. On les retrouve en compagnie de Woody dans la forêt en pleine nuit. Ils auraient retrouvés le corps d’une femme. Il s’agirait d’un rite sataniste. La jeune femme se nomme Daniel Robinson, elle est professeur dans un lycée.

A la morgue, on retrouve Bug et Lily qui parlent donc de la victime retrouvée dans la forêt. Pas de papiers et donc, le Docteur Macy a donc un pentacle sur le torse de la victime. Ils commencent donc l’autopsie dans le but de savoir quelles sont les causes de la mort. Le chloroforme aurait donc permis d’endormir la victime. Ils trouvent même un cheveu sur elle. Il s’agirait plus d’un poil.

Jordan la tête dans le combiné d’aération écoute donc ce qu’il se passe. Elle entend donc ce qu’il se passe à l’étage au-dessus. Elle croise Peter, et ils commencent donc une discussion sur les rapports qu’elle n’a toujours pas écrit. Elle lui demande de le faire à sa place mais il lui dit non.

Woody et Nigel vont dans une boutique de magie afin de savoir les objets qui auraient pu être utilisés lors du rituel satanique. On peut voir un aspect de Nigel assez curieux. Woody veut parler à la personne derrière le comptoir sauf qu’il se sauve. Woody lui court donc après mais Nigel l’a attrapé avant lui. Il lui demande donc qui est le policier. L’interrogatoire commence donc dans la ruelle.

Tandis qu’à la morgue avec de la musique, Jordan commence donc ses rapports d’autopsie. Mais elle entend une dispute venant de l’étage du dessus. Et là un coup de feu survint brutalement. Elle va donc à l’étage au-dessus. Puis elle va voir Peter et lui dit qu’elle a entendu un coup de feu venant d’un étage au-dessus. Elle demande qu’il appelle le 911, et là ouvrant l’ascenseur, elle voit John avec du sang sur la tête.

Un policier vient et Jordan lui dit qu’elle a entendu un coup de feu. Mais là personne ne la croit alors qu’elle dit qu’elle a entendu, et qu’elle a vu un flash. Peter s’excuse auprès du policier pour la demande. Jordan va dans l’ascenseur, et elle trouve du sang sur le sol de la cage de l’ascenseur. Elle va donc voir sur les boutons, d’où vient le sang. Elle voit alors Garret qui lui demande ce qu’elle fait. Elle lui explique donc la situation. Il lui rappelle alors de faire ses rapports et de ne pas s’amuser avec ce truc.

Garett va s’excuser auprès d’une femme qui connaissait la victime. On apprend qu’elle s’appelait Daniel. La jeune femme lui dit qu’elle veut savoir pourquoi un élève aurait tué son amie. Il se nommerait Oliver.  Garett va donc voir l’élève et donc il lui demande ce qu’il sait à propos de la victime. On sait donc qu’il y avait un ex-mari, et l’élève s’explique. L’élève lui demande s’il doit donner son ADN ou ses empreintes, et content de lui, il lui dit qu’il n’a pas tué cette femme.

Le lendemain, on retrouve Nigel qui papote avec Jordan afin de savoir d’où vient le coup de feu. Il est sans doute venu du toit de l’immeuble. On apprend donc qu’il y a dans du avoir une personne qui y est allée. La personne qu’ils ont vu dans l’ascenseur a une fausse identité. Peter lui dit que les accusations de meurtre sont à prendre sérieusement. Jordan va donc devoir ruser pour réussir ce qu’elle veut faire.

Elle demande l’aide de Peter pour trouver l’endroit du meurtre. Elle fait donc des suppositions afin de mieux comprendre le truc. Elle trouve donc des preuves et elle demande l’aide de Peter alors qu’elle a trouvé du sang sur la moquette. Elle suit donc les traces pour aller ouvrir la porte d’un placard fermé à clé. Ils entendent du bruit, et donc ils se planquent. L’homme rentre dans son bureau. Il repart alors aussi rapidement qu’il était venu. Peter lui dit d’attendre, et qu’il ne faut pas se faire prendre. Là ils croisent un homme dans le couloir et lui disant bonjour, ils repartent par l’ascenseur.

Bug et Macy papotent de la victime dans le couloir. Ils ont trouvé des preuves et donc, il serait possible de trouver une solution. Une empreinte sur l’œil de la victime. Il n’y a pas de concordances dans la base de données. Woody arrive avec sa collègue et ils donnent à Macy les informations qu’ils ont trouvées.  Macy donne alors le nom d’Oliver pour que les inspecteurs puissent l’interroger.

Macy va voir Bug, et Macy a dont la visite d’Oliver Titleman.  Le jeune homme lui dit qu’il est curieux d’en apprendre plus sur lui. Mais l’élève ne veut pas prendre la tasse parce qu’il ne veut pas qu’on prenne ses empreintes. Jordan et Peter discutent donc de ce qu’ils ont trouvé.  Nigel a réussi à réparer le disque dur externe, et donc on voit alors ce qu’il a trouvé. Il s’agit d’un film et il explique ce qu’il a trouvé. Peter et Jordan essayent donc de savoir de quoi il s’agit. Ils voient donc une dispute entre deux hommes. L’homme mort est en fait en vie, et apparemment, il avait l’air d’avoir la forme.

Macy et l’élève sont donc devant un mort. Le docteur lui explique donc les causes de la mort et il espère bien le coincer dans son argumentaire. Ils ont donc une conversation très instructive. L’élève donne donc ses empreintes en mettant ses mains sur le mur. Bug va donc les prendre.

Woody  donne alors les nouvelles informations qu’il a trouvées à Macy. Il y a alors une nouvelle perspective qui se met en place. C’est donc l’élève qui a tué la victime. L’élève devant Woody va tenter de parler au Doc Macy qui se trouve derrière la vitre. Woody reprend le dessus et donc il va tenter de le faire céder en l’énervant. Sauf que l’élève a réponse à tout. Woody réessaye donc de le déstabiliser mais cela ne fonctionne toujours pas.  Oliver est en train de le rendre dingue.

Pendant ce temps –là ; Nigel va voir Jordan et il lui donne ce qu’il a trouvé. Ils discutent donc de cela en espérant en apprendre plus sur la situation. Ils vont donc partir en ville afin d’aller trouver des preuves. Sauf que Macy sortant de l’ascenseur leurs demandent ce qu’ils vont faire. Il demande à Jordan de retourner à son boulot sauf qu’en lui expliquant les nouvelles preuves, elle tente de le faire céder. Sauf que cela ne fonctionne pas, Garrett ne veut pas qu’elle sorte.

Nigel et Peter vont donc en quête d’informations au bureau de l’accusé. Nigel ouvre la porte et là ils tombent sur un bureau qui n’existe plus. Jordan va donc voir Garrett alors qu’il continue l’autopsie de la victime. Bug arrive et là il dit qu’il a trouvé quelque chose, le poil viendrait donc d’un animal. Ils apprennent alors que l’élève va dans un cabinet vétérinaire, cela va donc servir à coincer le jeune homme.

On retrouve Woody, Garrett et une collègue sur une scène de crime. L’homme a un pentacle sur le torse. Il y a une inscription indiquée sur le mur. Il y a donc la question à savoir si l’élève a pu le tué aussi ou pas. Il s’agit d’un homme nommé Vincent Wolfe. Il y a alors une question qui se pose : qui a tué la nouvelle victime ? Il est mort pendu avec un pentacle sur le torse.

A la morgue, Lily aide Nigel a rangé les victimes dans les congélateurs. Peter dit à Lily qu’il y a une erreur, qu’en fait, il ne s’agit pas de Pamela Johnson et de Ben Fernelli. La jeune femme va donc voir le corps suivant et elle dit ce qu’il a écrit sur l’étiquette.  Peter lui dit qu’il y a une erreur. Il y aurait alors un corps en trop. Peter a donc trouvé. Monsieur  Corvo était donc là à la morgue depuis le début.

La deuxième victime est donc passée au crible par le Docteur Macy. Il donne alors les nouvelles informations qu’il a trouvées. Woody essaye donc une hypothèse. Il essaye donc de savoir comment s’est passé la chose. Qu’il aurait tué le vieil homme avant et qu’il aurait donc mis la climatisation afin de ralentir le processus. Là Garrett rajoute donc des informations en plus en disant que l’homme se trouvait sur des glaçons, et donc que c’était pour cela que ses pieds contenaient des gerçures. Et qu’il s’est pendu une fois les glaçons fondus.

Jordan montre Monsieur Corvo au policier qui était venu pour lui montrer le corps. Et elle lui dit ce qu’elle supposait. Elle donne le dossier au policier et elle part en souriant. Oliver part donc de la morgue libre comme l’air. Sauf que Garrett va donc alors le titiller un peu afin de le rendre nerveux. Garret lui donne les informations qu’il a trouvé et donc qu’il sait vraiment qu’Oliver l’a tué. Et qu’il va le suivre pour le faire plonger pour meurtre. 

A la fin Jordan danse dans les couloirs, et elle arrive à faire chanter Garrett, et elle lui donne tous les dossiers qu’elle finit. Il lui dit qu’elle a fait un bon boulot et il l’embrasse sur la joue tendrement. Ils papotent doucement, et elle lui demande si elle veut aller prendre une téquila.

FIN

Expert es meurtre

 

*** *** Appartement *** ***

Woody: Voici le détective Hoyt. J'ai eu un homicide. 227 Pearl Street. Je vais avoir besoin de renforts. (Police arrivent, arme au poing.) Ça a été rapide.

Policier: C'est le capitaine Malden.

 

 *** Extérieur *** dans une ruelle

(Jordanie est couché sur le sol dans une ruelle. Elle a le double, vision patraque. Elle se lève et se dirige vers la rue. Il ya beaucoup d'activité de la police. Quand elle arrive à la rue, elle voit Garret.)

Garret: (aboiements de chien) Jordan! Où diable avez-vous été? Les gens sont à la recherche pour vous toute la nuit.

Jordan: Je ne sais pas.

Garret: Que voulez-vous dire que vous ne savez pas?

Jordanie: Qu'est-ce qui se passe ici?

Garret: Il ya une assassiner.

Jordanie: Quoi? Ici? Où?

Garret :: Capitaine Malden a été tué par balles dans votre appartement.

Jordanie: Prise de vue? Ce qui a été fait Malden dans mon appartement? Qui l'a tué?

Garret: C'était ton père, en Jordanie.

Jordanie: Où est-il?

Garret: Personne ne sait. Il s'est enfui. Vous - vous n'avez pas l'air si bon. Vous voulez vous asseoir? Non, je suis - (. S'effondre Jordan, Garret lui attrape) Besoin d'une ambulance par ici! Maintenant!

L'officier de police: Hé, nous avons besoin d'un ambulancier par ici!

 

{Preuve à l'appui Intro}

*** Extérieur *** Pub Max

(Il ya l'activité policière. Woody va à une voiture noire et atteint de quelque chose au-dessus du pneu arrière gauche.)

Walcott: Tout à fait une randonnée au commissariat. Rappelez-moi de ne jamais accrocher un tour avec vous.

Woody: Euh, le trouver encore?

Walcott: Nope. Mais nous avons trouvé votre voiture. Juste à l'extérieur pub de Max.

Woody: Ouais, je l'ai laissé hier soir.

Walcott: Très bien.

Woody: Je-je veux dire, euh, hier après-midi. Capitaine Malden m'a demandé de garder un oeil sur Max Cavanaugh.

Walcott: Pourquoi?

Woody: Miss Walcott, quand un capitaine me demande de faire quelque chose, je ne me demandez pas pourquoi.

Walcott: Eh bien, je suis un peu perplexe pourquoi votre voiture est là, mais vous avez été reconnu debout sur le cadavre de Malden dans le salon de la Jordanie Cavanaugh. On pourrait être amené à croire que vous allé là-bas avec Max Cavanaugh. Vous voyez, le détective Hoyt, quand un capitaine du service de police de la ville de Boston est assassiné, lui demandant pourquoi c'est précisément mon travail.

Woody: Il a pris mes clés.

Walcott: Ooh, c'est un rusé.

Woody: Qu'il est.

Walcott: Ce qui m'amène à ma prochaine question -

Woody: J'ai eu le sentiment qu'il allait y en avoir un autre.

Walcott: Comment un homme de 60 ans, obtenir la baisse sur vous?

Woody: Comme je suis sûr que je l'ai dit dans ma déclaration ... J'ai entendu deux coups de feu. Au moment où je suis arrivé à la porte, Cavanaugh est arrivé derrière moi. Mettez le baril sur le dos de ma tête.

Walcott: Eh bien, ne vous apprendre que le premier jour de la formation recrue, pour couvrir votre dos lorsque vous entrez dans une scène assassiner potentiel? Ou est-ce le fait que vous avez une relation avec la procédure Cavanaugh la fille de changement?

Woody: Suis-je interrogé ici?

Walcott: Non, ce n'est évidemment pas mon travail ... encore. Et jusque-là, je recommande que vous être retiré de cette affaire.

Woody: La dernière fois que j'ai vérifié, vous n'avez pas de badge. Par conséquent, vous n'avez pas l'autorité.

Walcott: Essayez-moi.

 

Hôpital *** ***

Garret: Jordan, vous décente?

Jordanie: Suis-je jamais? Le port de cette robe avec mon cul traîner eu un peu vieux.

Garret: Non, non, non, non. Vous ne pouvez pas quitter jusqu'à ce qu'ils comprendre ce qui ne va pas avec vous.

Jordan: Je sais ce qui ne va pas. J'ai été drogué.

Garret: Votre écran tox n'a rien révélé, mais d'alcoolémie élevée.

Jordanie: Alors il doit avoir quelque chose qui m'a glissé un écran tox ne peut pas ramasser.

Garret: Il?

Jordanie: Il revient par bribes et morceaux. Malden. I-Je me souviens d'avoir rencontré à son bureau.

Garret: Voulez-vous dire le capitaine Malden vous drogué?

Jordan: Oui.

Garret: Quel serait le posséder pour faire cela?

Jordanie: James, mon frère. Malden était son père.

Garret: Cela n'explique pas une fichue chose, la Jordanie, attendez-vous pour peut-être pourquoi Max lui a tiré dessus.

Jordanie: Ecoute, je sais à quoi il ressemble, mais mon père n'a pas fait cela.

Garret: Il était là avec un fusil à la main. Il a fui la scène.

Jordanie: James était dans mon appartement. Il est impliqué avec cela. Je sais qu'il est.

Garret: Oh, allez, en Jordanie. Où allez-vous?

Jordanie: Pour le corps.

Garret: Tu plaisantes, pas vrai?

Jordan: Non, la vie de mon père est sur la ligne.

Garret: C'est pourquoi cette autopsie ne peut pas être manipulé par vous. Vous le savez.

Jordan: Si le corps montre des signes qu'il est innocent, alors j'ai besoin de le voir.

Garret: Fine. Et si ça ne fonctionne pas?

Jordanie: Puis-je besoin de voir ça aussi.

 

Trace ***: Capitaine Malden ***

Bug: Trois blessés par balles. L'un à l'abdomen. Deux à la poitrine.

Jordanie: Qu'en est-ce?

Bug: Quelqu'un lui a avec trois doigts de sa main gauche.

Jordanie: Son?

Bug: trouvé des traces de vernis ongle. (Jordanie regarde sa main et ses doigts correspond à la hauteur des marques de griffures.) Dr Macy dit le regard. Mais il ne faut pas toucher.

Jordan: Et tu es mon chaperon?

Bug: Il n'a pas confiance en vous, en Jordanie. Regardez, je suis - je suis désolé pour ton père. Je veux dire, vraiment, je le suis. Mais Nigel a été emporté dans les menottes et interrogé à cause de vous.

Jordan: Je n'ai jamais voulu que cela se produise.

Bug: Eh bien, si vous étiez vraiment désolé, je ne serais pas se faire des pressions pour vous aider maintenant.

Jordanie: Si c'était votre père, vous feriez la même chose que moi.

Bug: Non, si je savais qu'il l'avait fait. (Jordanie enfile des gants en latex.) Jordan, vous - vous ne pouvez pas.

Jordanie: J'ai juste besoin de le retourner juste pour jeter un oeil. Trois plaies d'entrée, mais une seule blessure de sortie.

Bug: Ce n'est pas inhabituel. Les variations de la densité des tissus, la balle étant redirigé car il ricoche sur l'os.

Jordanie: Ou balles de différents calibres. Plus d'un pistolet signifierait plus d'un tireur.

Lily: Jordan! Vous devez partir maintenant.

Jordan: Mais je n'ai pas encore fini.

Lily: Euh, oui, vous l'êtes. La DA est ici.

Jordanie: Hey, Bug. Vérifiez ces balles pour moi, s'il vous plaît. (Jordanie laisse.)

Walcott: Excusez-moi. Nous assurons ce corps.

Bug: Eh bien, il ya une surprise.

 

Boston *** PD: *** Chambre d'interrogation

Capra: Oh, désolé. Euh, je pensais que la chambre était vide. Je suis à la recherche d'un endroit calme pour savourer l'instant.

Woody: Uh, - c'est très calme ici.

Capra: Vraiment, je-je ne serais pas interrompre?

Woody: Non, non. En fait, vous seriez me sauver de moi-même.

Capra: Ouais? Comment est-ce?

Woody: J'ai une peur d'être laissé seul dans les chambres minuscules. Enfance traumatisme. J'étais pêche sur la glace avec mon frère, et il m'a enfermé dans la cabane. S'il vous plaît, asseyez-vous.

Capra: Les détectives a repris la salle de pause. Ils ont une réunion d'information sur le cas du capitaine Malden. Eh bien, vous devriez probablement être là aussi.

Woody: Je n'ai pas été invité.

Capra: Pourquoi pas? Vous êtes un détective, non?

Woody: Oui, j'étais le premier sur la scène de l'affaire Malden.

Capra: Vraiment?

Woody: Je suis en attente de recevoir un compte rendu par le détective Capra. Savez-vous qui il est?

Capra: Je suis nouveau ici. Désolé, j'ai été impoli. Je suis Ann.

Woody: Ann, salut. Je suis Woody, Woody Hoyt.

Capra: Wow, premier sur les lieux.

Woody: Ouais, je-j'ai entendu les coups de feu.

Capra: Et vous étiez là tout seul, sans aucune sauvegarde.

Woody: Je ne savais pas qu'un crime a été commis. J'ai eu un coup de pied à la porte pour y entrer.

Capra: Parce que vous vouliez protéger le capitaine?

Woody: il était trop tard. Il était déjà en baisse.

Capra: Donc, c'est quand vous avez appelé pour la sauvegarde?

Woody: Non, je ne sais pas qui a appelé des renforts.

Capra: Hmm, intéressant.

Woody: Aw, mec. Oh, mon Dieu. Vous savez, vous avez choisi une façon plutôt minable de vous présenter, détective Capra.

Capra: N'ai-je pas mentionner mon nom de famille?

Woody: Non tu n'as pas.

Capra: Il vous nous aiderait si vous pouviez au moins nous dire où sa fille pourrait être. Jordanie. Elle a voulu comme un témoin important.

Woody: Je n'en ai aucune idée. Parole de scout.

 

*** ME Salle de conférence **

Walcott: Comme vous avez pu le constater, il ya eu quelques changements ici. Irrégularités dans la manière dont la preuve a été traité dans le cas de Carl Jeffers a causé une rupture de confiance entre le bureau du procureur et de ce ministère - à l'exception de Winslow, bien sûr, qui a suivi le protocole et remis

un élément clé de la preuve. La mort du capitaine Malden sera examinée d'une manière rigoureuse et professionnelle. Pour cette raison, j'ai appelé le Dr Horace Banner, dont la réputation, je suis sûr que vous êtes tous au courant, à exécuter personnellement toutes les phases de l'autopsie. Personne ne touche le corps, mais lui. Et je dis bien personne. En outre, Jordan Cavanaugh, dont nous sommes activement à la recherche d', est interdit d'accès à partir du corps et toutes les informations qu'il donne. Je vais l'épeler pour vous. Si vous même lui parler de ce cas, vous serez congédié. Voilà tout. Merci. (Tout le monde se lève pour partir.) Winslow. Je m'attends à une certaine résistance parmi vos pairs sur cette affaire.

Winslow: Très bien.

Walcott: Je sais que vous avez eu des problèmes personnels dans votre passé. Je pourrais être en mesure de vous aider à effacer que de votre dossier. Bien sûr, je pourrais utiliser un peu d'aide de votre part. (Casseroles caméra et montre Garret debout sur le seuil, à l'écoute.)

Winslow: (parlant doucement) Oui, d'accord.

 

Garret: Renee. Qui diable pensez-vous que vous êtes?

Walcott: En fait, selon les lois du Commonwealth du Massachusetts, je suis votre patron. Et en tant que telle, vous devriez savoir, je peux mettre fin à votre emploi.

Garret: D'accord, mais ne marchez-vous pas ici et insulter mon personnel.

Walcott: Je fais ce qui doit être fait.

Garret: En mettant en place un état policier? Pourquoi ne pas les mettre en tenue anti-émeute pendant que vous y êtes?

Walcott: Le procès contre Max Cavanaugh est à toute épreuve. Personne ici ne va foirer. Vous avez apporté cela sur vous-même, Garret.

Garret: C'est à propos de nous, n'est-ce pas?

Walcott: Je ne vais même pas que donner de la dignité.

Garret: Qu'est-ce qui s'est passé la nuit dernière ne peut être expliqué.

Walcott: Si j'étais le moindrement intéressé, peut-être. Où est Jordan?

Garret: Comment dois-je savoir?

Walcott: Pas assez bon. Vous étiez avec elle à l'hôpital. Où est-elle allée?

Garret: Qu'est-ce que vous vous souciez, tant qu'elle n'est pas dans le bâtiment?

Walcott: Je pense qu'elle peut savoir où il est. Elle est la clé pour combler ce cas.

Garret: Qu'est-ce qui est arrivé à toute épreuve?

Walcott: (Lily marche derrière Garret.) Oh, bonjour. Eh bien, je vais vous laisser seul. Je suis sûr que vous voulez que votre vie privée.

Lily: Vous avez une minute?

Garret: Peut-on attendre?

Lily: Je suis désolé. Il ne peux vraiment pas.

Garret: Si c'est pour le baiser, il ne voulait rien dire.

Lily: Eh bien, il ne s'agit pas de la baiser. Il s'agit de la Jordanie.

Garret: Je ne peux pas parler de la Jordanie.

Lily: Tu lui laisser examiner le corps de Malden.

Garret: Elle avait besoin de mon aide.

Lily: Elle a des problèmes, Garret. Vous êtes juste - juste lui permettant. Elle est recherché dans le cadre d'un assassiner, et vous mettez Bug en plein milieu - (Garret marche dans son bureau et lui claque la porte au nez de Lily, il décroche son téléphone et lance un appel.).

Jordanie: (sonnerie de téléphone portable) Ouais.

Garret: Cette toute allure-l'autre-way chose ne fonctionne pas pour moi. Je vous apportant po

Jordanie: Ecoute, Garret, je suis la seule personne ici qui sait que mon père est innocent. Je vais gérer cela à ma façon.

Garret: Ne sois pas stupide, en Jordanie. Th-il s'agit d'un chasse à l'homme pour votre papa. Votre frère fou est toujours là quelque part.

Jordan: Je sais ce que je fais.

Garret: Uh-huh. Et qu'est-ce que c'est?

Jordan: Je suis sur mon chemin pour voir la seule personne que je peux compter sur le moment pour m'aider.

Garret: D'accord, je vais essayer de ne pas prendre personnellement.

Jordanie: Ecoute, Garret, je vous appellerai quand j'ai quelque chose à vous dire, d'accord?

(Tout en parlant à Garret, la Jordanie se promène quelque part. Après leur conversation, elle va dans le poste de police. Son frère James a été à la suivre.)

 

*** *** Bureau de Woody

Jordanie: Salut.

Woody: Hey. (Jordan et Woody câlin.)

Jordan: Je dois le trouver, Woody.

Woody: Je sais. Nous le faisons tous.

Jordanie: J'ai besoin de votre aide.

Woody: Bien sûr. Mais d'abord, il ya quelque chose que je dois dire.

Jordan: D'accord.

Woody: Vous avez le droit de garder le silence. Tout ce que vous direz pourra et sera utilisé contre vous devant un tribunal. Vous avez le droit à un avocat présent lors des interrogatoires, maintenant ou dans l'avenir. Comprenez-vous ces droits?

 

Boston *** PD: *** Chambre d'interrogation

Capra: Vous devez être Jordanie.

Jordanie: je dois être. Et que feriez-vous?

Capra: Annie Capra. Vous êtes une femme difficile à trouver.

Jordan: Oui, il court dans la famille. (Pan-dessus de Woody regarder de l'autre côté de la vitre.)

Capra: (à l'interphone) Je l'ai recueillie.

Jordanie: (Jordanie, interphone) Eh bien, vous ne regardez pas familier. Ils vous apportent de l'extérieur de la ville?

Capra: Première semaine à Boston, en fait. Je suis tombé pour attraper ce cas.

Jordan: Oh.

Capra: Qui étiez-vous à votre lieu la nuit dernière, la Jordanie? Voisins ont entendu des éclats de voix d'un couple d'heures avant l'assassiner, la vôtre et celle de l'homme.

Jordanie: Cela a dû être le téléviseur.

Capra: J'ai regardé autour. Je n'ai pas vu un téléviseur.

Jordan: Oh, ai-je dit la télévision?

Capra: Mm-hmm.

Jordan: Je voulais dire un poste de radio.

Capra: Était-ce le capitaine Malden?

Jordanie: Tu plaisantes?

Capra: La surveillance vidéo a vous deux de quitter son bureau enceinte. Il avait son bras autour de vous. Vous semblait être ivre.

Jordanie: Vous pensez que nous avions une liaison.

Capra: Étiez-vous?

Jordan: Oh mon ... (rires)

Capra: Votre père était là hier aussi ... à son bureau. Il l'a menacé en face d'au moins une demi-douzaine de témoins. Pourquoi?

Jordan: Je ne sais pas. Il faudrait lui demander.

Capra: Je ne manquerai pas de le faire quand je l'ai trouver.

Jordanie: Ecoutez, je ne me sens pas ce droit bavarde aujourd'hui. Pourrions-nous faire cela à un autre moment?

Capra: Bien sûr.

Jordanie: Vraiment?

Capra: Mm-hmm, pas de problème.

Jordanie: Euh, je peux aller?

Capra: Yup.

 

*** *** Bureau Garret

Winslow: Tu veux me voir?

Garret: Winslow, faire une promenade avec moi, veux-tu?

Winslow: Si nous sommes de retour pour vous m'appeler Winslow, alors je dois avoir fait quelque chose de mal.

Garret: Je suis un peu confus au sujet de quelque chose. J'espérais que tu serais le clarifier pour moi.

Winslow: Très bien.

Garret: Cette preuve vous si volontiers fourni au bureau du procureur.

Winslow: Qu'en est-il?

Garret: Pourquoi avez-vous fait?

Winslow: Dr Cavanaugh est venu à moi. Elle m'a demandé de faire une balistique vérifier une arme à feu. Elle m'a dit que c'était pour une affaire qui elle travaillait. Elle ne m'a pas dit que l'arme était une preuve, et qu'elle vient illégalement pincé à partir d'une scène de crime.

Garret: Alors pourquoi n'avez-vous pas venu me voir?

Winslow: Avec tout le respect, monsieur, je croyais que tu venais de la couvrir. Quoi qu'il en soit, mon travail consistait à suivre les règles. Si je ne respecte pas les règles, je perds mon emploi, vous vous souvenez? Je parle d'expérience. Donc, je ne vais pas risquer ma propre cou pour certains voyous enquête.

Garret: D'accord, vous avez besoin de comprendre quelque chose.

Winslow:-je faire?

Garret: Oui, vous le faites. Il s'agit d'une famille. Chacun de nous une famille. Et chaque famille a besoin de confiance. Vous avez un problème avec la Jordanie, tu viens à moi, pas la DA.

Winslow: D'accord, si nous sommes comme une famille, alors comment se fait-elle menti?

Garret: Elle ne veut évidemment pas vous voir comme un membre de la famille encore. Je me demande pourquoi c'est Winslow. (Porte d'ascenseur carillons.)

Winslow: Donc je suppose que nous allons faire ici?

Garret: Oh, oui, nous en avons terminé.

 

*** *** Bureau de Woody

Huss: (frappe à la porte) détective Hoyt. Frank Huss. Je suis avec l'Association bienveillance de la police. Je suis votre représentant.

Woody: PBA, je ne m'attendais pas à vous voir les gars jusqu'à demain.

Huss: Ouais, eh bien, la justice ne dort jamais, hein? Alors vous êtes interrogé dans le cadre de l'homicide du capitaine Malden.

Woody: Salut.

Dame: Salut.

Woody: Vous êtes?

Huss: Elle est votre avocat.

Woody: Procureur.

Dame: Nous comprenons que vous étiez le premier répondant à la scène du crime.

Woody: Tout ce que je vous dis les gars reste dans cette salle, à droite?

Dame: Tout à fait. Qu'est-ce que vous leur dites à ce jour?

Woody: I-Je leur ai dit la vérité.

Huss: Donc, vous ne savez vraiment pas où Max Cavanaugh est?

Woody: Pourquoi le saurais-je?

Dame: Les gens ont loyautés. Ils font des faveurs à ses amis. Une longueur d'avance de dix minutes. Ce genre de chose.

Woody: Vous les gars que vous êtes mes représentants?

Huss: Il ya des choses qui se passent ici vous avez aucune idée. Malden a eu beaucoup de faveurs qui lui sont dus. Il ya des gens importants, très intéressés à voir l'homme droit est traduit en justice.

Woody: On dirait que vous avez à me menacer.

Dame: (se penchant sur le bureau à la Woody) Vous aimez votre travail, Hoyt? Vous aimez être un flic?

Woody: Plus que la vie elle-même, conseiller.

Dame: Alors, je suis sûr que vous pensez vraiment dur à propos de tout ce que nous venons de dire.

 

*** Autopsie: Capitaine Malden ***

Bug: (Nigel) On dit qu'il ne dort que deux heures par nuit. Il est comme un coroner bionique.

Bannière: Si tu vas apprendre quelque chose, les gens, gardez le bavardage vers le bas. Trois balles sont entrées dans le corps.

Un ici à la droite de l'abdomen, traversé le foie, a traversé la ligne médiane avant de sortir juste latéral de L4.

Une autre entrée à travers le sternum, a traversé le poumon, et a déposé postérieurement à la cinquième côte. Un troisième point inscrit juste en dessous de la clavicule gauche et a manqué de la crosse aortique. Toutes ces blessures auraient été des chances de survie si ce n'est pour le fait que la troisième balle déviée par la troisième côte et s'est logée dans le ventricule gauche du cœur. Mesdames et Messieurs, la balle fatale.

Bug: Cela ne fait pas sens. Il n'y a pas -

Bannière: Avez-vous une question, docteur?

Bug: Non, pas question.

Walcott: Les stries sont identiques. Les balles sont de la même arme.

Bannière: Exactement. Un Glock neuf millimètres semi-automatique. Un problème de police standard ici à Boston.

Walcott: La correspondante de l'Max Cavanaugh a été vu avec la scène du crime. Je vous remercie, docteur bannière.

Garret: Est-ce que cela signifie que je peux avoir mon retour morgue?

Walcott: Il est tout à toi.

 

Loft *** *** Jordanie

Walcott: Que pensez-vous que vous faites ici, inspecteur?

Capra: Vous me suivez?

Walcott: Vous laisser partir avant que j'aie eu la chance de parler avec elle.

Capra: Elle n'était pas vraiment d'humeur à parler. En plus ... elle ne peut pas très bien me conduire au tueur si elle est en garde à vue.

Walcott: Pensez-vous qu'elle sait où est son père?

Capra: Je ne suis pas complètement convaincu qu'il l'a fait.

Walcott: Est-ce pour cela que vous avez demandé IA pour le témoignage jury étanche à queue dans une affaire de 30 ans contre un homme du nom de Cahill?

Capra: Beaucoup d'argent a disparu dans ce buste Cahill. Capitaine Malden, son partenaire morts, Max Cavanaugh, qui travaillent tous dans la même enquête. J'étais curieux.

Walcott: Tu sais quelle curiosité a fait, n'est-ce pas?

Capra: Meow.

Walcott: Il s'agit d'un étui fermé. Tout ce que nous avons à faire est de trouver Max Cavanaugh.

Capra: Pourquoi il le faire?

Walcott: La jalousie, la vengeance. N'a pas d'importance. Ce n'est pas plus mon problème. Alors félicitations pour votre condamnation, conseiller.

 

Bureau *** ME ***

Nigel: Docteur.

Bug: Dr - Dr. C.

Nigel: Bonjour, euh, nous avons eu de bonnes nouvelles et de mauvaises nouvelles.

Bug: Donnez-lui les mauvaises nouvelles d'abord. Elle est un pessimiste.

Nigel: Très bien. Eh bien, Banner Dr déterminé que les trois balles venaient de la même arme, l'un dans la main de Max. Il s'avère que c'était pistolet Malden.

Jordanie: Mon Dieu, j'espère que les mauvaises nouvelles.

Bug: Heureusement, oui. D'accord, donnez-lui les bonnes nouvelles.

Nigel: Eh bien, normalement nous avions mis en place un écran HD et de sortir les gadgets avec les lumières clignotantes et les bruits drôles pour illustrer notre propos.

Bug: Mais depuis que nous avons été mis à la porte du laboratoire, vous êtes juste va devoir prendre notre mot pour lui.

Nigel: Il n'y a pas hémorragie autour des plaies thoraciques.

Jordanie: Que dites-vous?

Nigel: Eh bien, comme vous le savez, la réponse normale de l'organisme à un coup de feu est immédiatement pomper le sang vers la zone blessée, non? Eh bien, dans le cas de ses blessures à la poitrine, la pompe est hors tension.

Bug: Son cœur avait cessé de battre déjà avant que les balles sont entrées dans la poitrine.

Nigel: Mais la balle dans l'abdomen, cependant, a montré des signes normaux d'hémorragie, ce qui signifie son cœur était encore pomper le sang à ce moment-là.

Jordan: D'accord.

Nigel: Mon sentiment est que ce serait lui ai repris une demi-heure à saigner à mort de cette blessure.

Bug: Et puisque Woody seulement entendu deux coups de feu ...

Jordanie: Malden avait déjà mort depuis une demi-heure.

Nigel: qui signifie que votre père ne l'a pas tué.

 

*** Extérieur *** ME construction

(Quelqu'un compose un téléphone cellulaire dès que Jordan quitte le bâtiment.)

Jordanie: (sonnerie de téléphone portable) Ouais?

Max: Jordan.

Jordanie: Où êtes-vous?

Max: côté de la rue. (Jordanie raccroche et va à sa rencontre.)

Jordanie: Papa. Oh, mon dieu, je suis tellement inquiet. Êtes-vous d'accord?

Max: Peu importe. Ce qui importe, ce sont les flics vont vous poser des questions sur la mort du capitaine Malden. Et quand ils le font, vous ne savez rien, vous comprenez?

Jordanie: Que dirais-je? Je ne sais pas quoi que ce soit.

Max: Qu'est-ce que tu racontes?

Jordan: Je-je suis allé voir hier soir Malden. Il m'a drogué. Je me suis réveillé dans une ruelle en dehors de mon appartement. Malden était mort, et que vous étiez le principal suspect.

Max: Très bien, alors c'est comme ça que ça va rester.

Jordanie: Attends, où vas-tu?

Max: Il vaut mieux que je ne saurais vous dire.

Jordanie: Papa, pourquoi courez-vous? Vous n'avez pas le faire. Je sais que vous n'avez pas.

Max: Vous ne savez pas quoi que ce soit, en Jordanie.

Jordan: Je pense que vous et j'ai besoin d'aller à la police et redresser cela. Vous prenez la chute de James, n'est-ce pas? Ecoutez, je ne vais pas vous laisser jeter ta vie, papa, pas pour lui.

Max: Ce n'est pas à vous. Croyez-moi quand je vous dis, c'est comme ça que ça doit être. (Max quitte.)

 

*** *** Bureau de Woody

Woody: Qu'est-ce que je peux vous dire, en Jordanie? Vous êtes un bourreau de punition.

Jordanie: Au risque de se faire jeter en taule à nouveau, j'ai besoin de votre aide.

Woody: je peux à peine me retenir de ces journées.

Jordanie: Mon père ne le fais pas, Woody.

Woody: Ne pas, en Jordanie. Ne me mettez pas dans cette position.

Jordanie: Quelle position?

Woody: Il m'a dit pourquoi, en Jordanie.

Jordanie: Pourquoi quoi?

Woody: Pourquoi il a mis deux balles dans le corps Malden.

Jordanie: Il l'a fait.

Woody: Oui, pour couvrir un assassiner.

Jordanie: Il protégeait quelqu'un.

Woody: Oui. Vous. Il a reçu un appel au bar ce soir-là. Une voix d'homme lui a dit que vous aviez juste tiré Malden. Il raccrocha, se sont précipités là-bas. Malden était mort. Tu étais parti.

Jordanie: Attendez une minute. Il pense que je - non, je - je n'aurais pas pu.

Woody: Vous avez dit que vous Malden drogué. Que vous vous êtes réveillé dans une ruelle à proximité de votre appartement. Maintenant, je veux vous croire, la Jordanie, je le fais. Vous me dites que vous n'avez pas pu faire ça?

Jordanie: I -

Woody: Votre père n'a pas eu le saut sur moi. Je l'ai laissé marcher. Maintenant, toute cette ville est sur une chasse à l'homme pour lui. J'ai prêté serment de faire respecter la loi. Et maintenant, je ne sais pas ce que je vais faire.

Jordanie: C'était James.

Woody: James. James, ton frère fantôme? Le seul que vous avez vu et Max?

Jordanie: Il a appelé mon père. Il est celui qui a tué Malden.

Woody: Très bien. Disons que c'est le cas. Comment peut-on le prouver?

Jordan: Vous êtes le détective, me direz vous.

 

Bureau *** ME ***

Capra: Excusez-moi? Vous travaillez dans le laboratoire?

Nigel: Euh, oui je le fais.

Bug: Nous le faisons.

Nigel: Comment puis-je vous aider, aimer?

Capra: Je suis l'inspecteur Capra, homicide. Vous vous demandez si vous pourriez être en mesure de me donner un coup de main à quelque chose.

Nigel: Terriblement occupé en ce moment.

Bug: Oui, très occupé.

Capra: je me rends compte que je lui pose une question, mais je ne suis pas vraiment se poser.

Nigel: Alors, qu'est-ce que je échantillonnage ici?

Capra: Je vous le dirai quand je trouve ce que je cherche.

Nigel: Très bien. Bon, bon, on y va. Voici ADN capitaine Malden. Et ici nous avons l'ADN de l'échantillon mystère qui vous a amené. Et, euh - Tout va bien, nous y voilà. Il vous en avez. Ils correspondent. Bon, alors maintenant vous savez ... tout ce que vous vouliez savoir.

Capra: Je sais qui gratta le cou capitaine Malden.

Bug: Et qui pourrait-il être?

Capra: Dr Cavanaugh. L'hôpital a pris raclures de sous ses ongles. Mystery échantillons. Ils correspondent à Malden.

 

James: (vêtu d'un uniforme de la police) Excusez-moi? Je suis à la recherche d'un Cavanaugh Dr.

Garret: Y at-il quelque chose que je peux vous aider, officier?

James: Walcott veut la revoir. Je suis censé aller la chercher.

Garret: La dernière fois que j'ai entendu parler d'elle, elle était avec le détective Hoyt. Vous voudrez peut-être essayer de l'atteindre à travers lui.

James: Merci. Je vais le faire.

 

Pub *** *** Max

Jordan: Donc, euh, vous êtes arrivé ici à ce que, 10:00? 10:15 L'autre soir?

Woody: Il était environ dix après. Il n'était pas plus d'une demi-heure avant qu'il a reçu l'appel.

Jordan: Oh, d'accord. Eh bien, disons juste espérer qu'il n'était pas assez pas cher pas à vous inscrire pour identification de l'appelant Euh - nous avons ici un appel à 10:27. Mais il est bloqué.

Woody: Eh bien, cela ne nous aide pas. Nous allons sortir d'ici.

Jordanie: Bien sûr que oui. Chaque appel sera facturé à quelqu'un. Il suffit d'appeler la compagnie de téléphone, et ils vont recouper l'heure de l'appel avec ce numéro. Cela devrait nous donner une adresse de facturation.

Woody: Oh, et ils vont juste donner cette information à tout le monde. Juste comme ça.

Jordan: Mais pas n'importe qui, mais ils le feront à un flic.

Woody: Je suis dans la surface de réparation ici, en Jordanie. (Soupirs Jordanie) n °

Jordan: Oui -

Woody: Non

Jordanie: S'il vous plaît.

Woody: Non

Jordanie: Une fois.

Woody: Donnez-moi ce téléphone.

 

Bureau *** ME ***

Nigel: Ce nouveau détective, elle est très méfiant. Je veux dire, elle nous a attiré dans un piège. Elle se servait d'elle, euh -

Garret: Son esprit Vulcan fusionner?

Bug: Elle ne nous a pas dit qu'elle soupçonnait Jordanie. Elle - elle nous sacs de sable.

Nigel: Il n'y avait aucun moyen que nous - nous pourrions cacher les preuves. Pas du tout.

Garret: je fais tourner un asile d'aliénés. Ce n'est pas n'importe quelle partie de votre travail de dissimuler les résultats médico-légaux du département de police de Boston ou de ses représentants. Par ailleurs - (cliquetis)

Walcott: Quelques échantillons de tissus appartenant à Jordan Cavanaugh ont été prises à partir de l'hôpital

ce matin, par le détective Capra. Je veux savoir ce qu'elle a fait avec eux.

Garret: Pourquoi ne pas lui demander?

Walcott: Je vous le demande.

Garret: Donne-nous une minute, allez-vous, les gars?

Walcott: Où est Jordan?

Garret: Je ne sais pas. (Walcott va pour sortir.) Bien sûr, juste à pied, Renée.

Walcott: Y at-il autre chose que vous voulez me dire?

Garret: Non, juste toujours voulu dire ça. Vous savez, j'ai vraiment vous aimez, même si vous ne me donnez pas beaucoup de raison parfois. Je voulais juste dire que ... c'était une erreur, ce qui s'est passé avec Miss Lebowski.

Walcott: Eh bien, je n'ose pas imaginer ce qui serait arrivé si vous étiez sur une base de prénom.

Garret: Je ne veux pas que cela obtenir de la manière - (Soupirs) De quoi nous pourrions être.

Walcott: Je vais vous dire. Nous allons prendre une pause et de réévaluer peu quand les choses ont refroidi un peu.

Garret: Ça a l'air très adulte.

 

Walcott: Hmm. Winslow. Puis-je avoir un mot avec vous?

Winslow: Bien sûr, pourquoi pas?

Walcott: Vous n'auriez pas d'avoir vu détective Capra ici, fouiner?

Winslow: Non, je n'ai pas.

Walcott: Oh.

Winslow: Vous savez quoi? Et même si j'en avais, ces gens sont mes collègues et ils sont mes amis. Donc, je ne suis pas intéressé à être votre indic. Désolé, choisi le mauvais gars.

 

Garret: Ecoute, Peter, les choses que j'ai dites à propos de, euh, être une famille?

Winslow: Ouais.

Garret: La vérité est, je le fais jouer mes favoris. Et je ne devrais pas. Surtout quand il s'agit de la Jordanie. J'ai tendance à regarder de l'autre. Je pense que je suis trop fatigué pour lutter contre elle la moitié du temps, vous savez? Quoi qu'il en soit ... Je suis désolé. Je vous verrai à l'autopsie deux à 08h00 Sharp.

Winslow: Bonne nuit, docteur Macy.

 

*** En route pour un appartement ***

Woody: Je ne peux pas croire que je devais leur donner mon numéro de sécurité sociale et badge. Toute singe avec une machine à écrire pourrait remonter vers moi.

Jordanie: Personne ne traçage rien en retour à tout le monde. Euh, ça y est.

Woody: Je ne peux pas attendre de rencontrer ton frère que voici. Sh sh sh sh sh. Vous entendez ça?

(Bruissement)

(Woody tire son fusil, puis ils entrent dans l'appartement. Capra est dans l'appartement pointer une arme vers Woody.)

Capra: Alors permettez-moi obtenir ce droit. Votre père, dans le but de vous protéger, parce qu'il pensait que tu as tué Malden, a tiré deux balles dans son corps déjà mort-.

Jordanie: Exactement.

Capra: Et maintenant, vous êtes à la recherche de votre frère perdu depuis longtemps qui, dans la mesure où chacun sait, n'a pas d'existence légale, parce que vous pensez qu'il est celui qui a réellement commis l'assassiner?

Jordan: C'est à peu près la théorie, oui.

Capra: Est-ce moi?

Woody: Je sais que cela semble un peu louche, mais, euh, croyez-moi, une fois que vous arrivez à passer un peu de temps avec la Jordanie, il prend tout son sens.

Capra: La vérité, c'est que je ne pense pas que votre père a fait non plus. Pour être honnête, j'ai travaillé dans la théorie que c'était toi.

Jordan: Il est bon de savoir où j'en suis.

Capra: La salle a été enregistré sur un Blanchard James. Payé comptant. Et bien sûr, il ya cette. (Ils vont à la fenêtre)

Jordan: Je ne peux voir mon appartement ici.

Capra: Alors pouvait-il. Il avait des jumelles. L'endroit ressemble à un gâchis, mais c'est trompeur. Il est propre, il a couvert ses traces.

Woody: Je vais chercher une unité CSU pour y chercher des traces.

Jordanie: (. Regardant autour, elle se dirige vers un répertoire) Assurez-vous qu'ils voient ça. Il s'agit d'une augmentation accidentelle ici.

Woody: chartes des compagnies aériennes. Econo-vol au départ de Chatham.

Jordan: Je ne peux être là dans une demi-heure.

Capra: Dr Cavanaugh, oubliez ça. Vous êtes un témoin important dans ce cas. Je vais appeler la police d'État, leur dire d'arrêter tout le trafic sortant au champ de Chatham.

Woody: Elle a raison, la Jordanie.

Jordanie: Après tout cela, je ne suis pas arrêter maintenant.

Woody: Tu veux parier?

Jordanie: Allez, Woody. Vous ne pouvez pas me faire ça.

Woody: Je vous promets que nous le chercher.

Jordan: Mais je suis le seul qui puisse l'identifier.

Woody: Quelque chose me dit que nous allons le découvrir.

Jordan: C'est exactement ce qu'il veut que vous pensiez, mais il est plus intelligent que ça. Allez, Woody.

Woody: S'il vous plaît entrer dans la voiture, s'il vous plaît? S'il vous plaît, merci. (Jordanie entre dans la voiture de patrouille.) Obtenir sa maison, et ne la laissez pas vous parler en quoi que ce soit. Merci.

Driver: Oui, monsieur.

Capra: (à la radio de la police) Le suspect est recherché dans le cadre de l'assassiner d'un agent de police. Procédez avec une extrême prudence.

Woody: votre voiture ou la mienne?

Capra: Je suis nouveau en ville. Vous voulez vous perdre?

Woody: Ma voiture.

(Lamentations Siren)

L'officier de police: Hey, désolé, il a fallu si longtemps. Nous avions un officier car-jacking. Vous, euh, appeler des renforts?

(Woody et Capra regardent la Jordanie réalisation qui vient d'être kidnappé. Ils courent vers la voiture de Woody.)

 

Voiture de police *** ***

Jordanie: Excusez-moi? Euh, pourquoi prenons-nous du Commonwealth? Je vous ai dit que je vis à Charlestown. M'avez-vous entendu? Hé, vous allez dans la mauvaise direction.

James: Détendez-vous ... sis. Nous avons voulu faire un voyage petite famille.

Jordanie: Pourquoi faites-vous cela?

James: Maintenant, il ya la question des 38 dernières années. Pourquoi? Pourquoi nos propres parents nous faire ça? Pourquoi êtes-vous, et je si semblables?

Jordanie: Où est mon père?

James: Comment diable devrais-je savoir? Il est probablement en cours d'exécution dans la mesure où il le peut. C'est ce que les poltrons faire.

(Lamentations Siren)

Radio de la police: Stolen voiture de police. Spotted va vers l'ouest à travers le tunnel Callahan.

Woody: C'est trois rues d'ici. (À la radio) Ne poursuivez pas suspect. Je le répète, ne poursuivent pas suspect. Dos et suivre, juste le garder en ligne de mire. (À Capra) Accrochez-vous.

(Lamentations Siren)

James: Sortez. Nous sommes ici.

Jordanie: Où m'emmenez-vous?

James: Je veux te montrer quelque chose. (Sa force en Jordanie dans un monte-charge en tenant une arme à feu pour elle.)

Radio de la police: Le suspect a abandonné le véhicule sur un chantier à 119 Decatur et a pris en otage avec lui jusqu'à l'ascenseur de fret.

James: Je remercie Dieu de t'avoir trouvé. Toute ma vie, j'ai pensé que je vivais seul. Mais je n'étais pas. Il ya beaucoup de confort en ce que, tu ne crois pas? (Ils descendent ascenseur) On dirait que nous avons entreprise.

Jordanie: Où sommes-nous? Pourquoi m'avez-vous amené ici?

James: Ils le rénover maintenant. Mais cette habitude d'être un immeuble d'appartements. Oh, pas très agréable. Un taudis, vraiment. Le genre d'endroit où vous vivez lorsque vous ne pouvez pas se permettre de vivre ailleurs.

Jordan: Je ne comprends pas.

James: Je vous ai amené ici parce que je voulais que vous voyiez où j'ai grandi. Je veux que tu me connais. (Woody et Capra arriver) Cette habitude d'être ma chambre. C'est là que j'ai passé les 15 premières années de ma vie. J'avais l'habitude de regarder par cette fenêtre. Quand ils se battaient. La lutte contre la façon dont ils ont perdu tout cela. Lutter contre moi. Ils ne comprenaient pas pourquoi ils ne m'aimait pas. Ne pouvait pas m'aimer. Et c'était vraiment très simple. Je ne leur appartenait pas. Je n'étais pas du sang. Je ne le savais pas encore.

Capra: Vous pensez que c'est le frère?

Woody: Ouais. C'est son frère.

Jordanie: James, je ne sais pas ce que vous avez fait. Mais ce n'est pas le chemin. Je sais que vous êtes dans la douleur.

(La porte s'ouvre)

Woody: Baisse cette arme!

Jordanie: N'approchez pas!

James: Ils l'ont tuée, en Jordanie. Ils ont tué notre mère. Ils ont détruit nos deux vies.

Woody: Baisse cette arme, James, et la laissa aller. C'est ta soeur.

James: C'est exact. Vous êtes ma seule famille maintenant. Mon sang seulement. La seule personne qui va comprendre. (Il saute sur une corniche)

Jordan: C'est vrai, James. Je ne comprends pas. C'est pourquoi je suis le seul qui peut vous aider, d'accord? Il suffit de venir à l'intérieur.

Woody: Déplacer, en Jordanie.

Jordan: Je vous promets que je ne laisserai rien t'arriver.

Woody: la Jordanie. Bougez-vous!

James: Viens avec moi.

Jordanie: Quoi?

James: Viens avec moi. Nous pouvons le faire ensemble. Nous n'avons rien à faire ici.

Woody: Move, la Jordanie, afin que je puisse obtenir un coup de propre.

(Hélicoptère en arrière-plan)

La police de l'hélicoptère: Il s'agit de la police de Boston!

Jordan: Non, ne tirez pas!

La police de l'hélicoptère: Lâchez votre arme et descendre du rebord de la fenêtre!

Jordanie: Ne fais pas ça, s'il vous plaît. Je veux comprendre. Je veux vous aider.

James: Je suis désolé, je n'étais pas un meilleur frère. (James sauts, ou mieux encore des chutes en arrière projections d'eau à l'époque)

 

Bar *** *** Max

Woody: (au téléphone cellulaire) Ouais, ouais, je vais lui dire. Je suis avec elle en ce moment. Merci. Je ne sais pas.









Je ne vais pas le faire.

Devil May Care

***Apartment***

Woody: This is Detective Hoyt. I got a homicide. 227 Pearl Street. I'm gonna need some backup. (Police come in, guns drawn.) That was quick.

Police Officer: It's Captain Malden.



***Outside in an alley***

(Jordan is laying on the ground in an alley. She has double, woozy vision. She gets up and walk towards the street. There is a lot of police activity. When she gets to the street, she sees Garret.)

Garret: (Dog barking) Jordan! Where the hell have you been? People have been looking for you all night.

Jordan: I don't know.

Garret: What do you mean you don't know?

Jordan: What's going on here?

Garret: There's a murder.

Jordan: What? Here? Where?

Garret:: Captain Malden was shot to death in your apartment.

Jordan: Shot? What was Malden doing in my apartment? Who shot him?

Garret: It was your father, Jordan.

Jordan: Where is he?

Garret: No one knows. He got away. You--you don't look so good. You wanna sit down? No, I'm-- (Jordan collapses, Garret catches her.) Need an ambulance over here! Now!

Police officer: Hey, we need a paramedic over here!

{Crossing Jordan Intro}

 



***Outside Max's Pub***

(There is police activity. Woody goes to a black car and reaches for something above the left rear tire.)

Walcott: Quite a hike to the precinct. Remind me never to hitch a ride with you.

Woody: Uh, find him yet?

Walcott: Nope. But we found your car. Right outside Max's pub.

Woody: Yeah, I left it here last night.

Walcott: Okay.

Woody: I-I mean, uh, yesterday afternoon. Captain Malden asked me to keep an eye on Max Cavanaugh.

Walcott: Why?

Woody: Miss Walcott, when a Captain asks me to do something, I don't ask why.

Walcott: Well, I'm a little bit confused why your car is here, yet you were found standing over Malden's dead body in Jordan Cavanaugh's living room. One might be led to believe you went over there with Max Cavanaugh. You see, Detective Hoyt, when a Captain of the Boston city police department is murdered, asking why is precisely my job.

Woody: He took my keys.

Walcott: Ooh, he's a wily one.

Woody: That he is.

Walcott: Which brings me to my next question--

Woody: I had a feeling there was going to be another one.

Walcott: How did a 60-year-old man get the drop on you?

Woody: As I'm pretty sure I said in my statement... I heard two shots. By the time I came to the door, Cavanaugh came up behind me. Put a barrel on the back of my head.

Walcott: Well, don't you learn that day one of rookie training, to cover your back when you enter a potential murder scene? Or does the fact that you have a relationship with Cavanaugh's daughter change procedure?

Woody: Am I being interrogated here?

Walcott: No. That's obviously not my job... yet. And until then, I'm recommending that you be removed from this case.

Woody: Last time I checked you don't have a badge. Therefore, you don't have the authority.

Walcott: Try me.



***Hospital***

Garret: Jordan, you decent?

Jordan: Am I ever? Wearing that gown with my ass hanging out got kinda old.

Garret: No, no, no, no. You cannot leave until they figure out what's wrong with you.

Jordan: I know what's wrong. I was drugged.

Garret: Your tox screen showed nothing but elevated blood alcohol.

Jordan: Then he must have slipped me something that a tox screen can't pick up.

Garret: He?

Jordan: It's coming back in bits and pieces. Malden. I-I remember meeting him at his office.

Garret: Are you saying Captain Malden drugged you?

Jordan: Yes.

Garret: What would possess him to do that?

Jordan: James, my brother. Malden was his father.

Garret: That doesn't explain a damn thing, Jordan, expect for maybe why Max shot him.

Jordan: Look, I know how it looks, but my dad did not do this.

Garret: He was there with a gun in his hand. He fled the scene.

Jordan: James was in my apartment. He's involved with this. I know he is.

Garret: Oh, come on, Jordan. Where are you going?

Jordan: To the body.

Garret: You're joking, right?

Jordan: No, my dad's life is on the line.

Garret: Which is why this autopsy cannot be handled by you. You know that.

Jordan: If the body shows evidence that he's innocent, then I need to see it.

Garret: Fine. What if it doesn't?

Jordan: Then I need to see that too.



***Trace Evidence: Captain Malden***

Bug: Three bullet wounds. One to the abdomen. Two to the chest.

Jordan: What about this?

Bug: Someone got him with three fingers of her left hand.

Jordan: Her?

Bug: Found traces of fingernail lacquer. (Jordan looks at her hand and matches her fingers up to the scratch marks.) Dr. Macy said look. But don't touch.

Jordan: And you're my chaperon?

Bug: He doesn't trust you, Jordan. Look, I'm--I'm sorry about your dad. I mean, really, I am. But Nigel got taken away in handcuffs and interrogated because of you.

Jordan: I never meant for that to happen.

Bug: Well, if you were really sorry, I wouldn't be getting pressured to help you now.

Jordan: If it was your father, you'd be doing the same thing that I am.

Bug: Not if I knew that he'd done it. (Jordan puts on latex gloves.) Jordan, you--you can't.

Jordan: I just need to turn him over just to take a look. Three entry wounds, but only one exit wound.

Bug: That's not unusual. Variations in tissue density, the bullet being redirected as it ricochets off bone.

Jordan: Or bullets of different calibers. More than one gun would mean more than one shooter.

Lily: Jordan! You need to leave now.

Jordan: But I'm not done yet.

Lily: Uh, yes, you are. The DA's here.

Jordan: Hey, Bug. Check those bullets for me, please. (Jordan leaves.)

Walcott: Excuse me. We're securing this body.

Bug: Well, there's a surprise.



***Boston PD: Interrogation Room***

Capra: Oh, sorry. Uh, I thought the room was empty. I was just looking for a quiet place to savor the moment.

Woody: Uh, it's--it's very quiet in here.

Capra: Really, I-I wouldn't be interrupting?

Woody: No, no. Actually you'd be saving me from myself.

Capra: Yeah? How's that?

Woody: I have a fear of being left alone in tiny rooms. Childhood trauma. I was ice-fishing with my brother, and he locked me in the shanty. Please, sit down.

Capra: The detectives took over the break room. They're having a briefing on the Captain Malden case. Well, you probably should be in there too.

Woody: I wasn't invited.

Capra: Why not? You're a detective, right?

Woody: Yeah, I was first on the scene on the Malden case.

Capra: Really?

Woody: I'm waiting to be debriefed by Detective Capra. Do you know who he is?

Capra: I'm new here. Sorry, I was rude. I'm Ann.

Woody: Ann, hi. I'm Woody, Woody Hoyt.

Capra: Wow, first on scene.

Woody: Yeah, I-I heard the shots.

Capra: And you were there all by yourself without any backup.

Woody: I didn't know a crime was being committed. I had to kick the door down to get in there.

Capra: Because you wanted to protect the Captain?

Woody: I was too late. He was already down.

Capra: So that's when you called for backup?

Woody: No, I don't know who called for backup.

Capra: Hmm, interesting.

Woody: Aw, man. Aw, jeez. You know, you picked a pretty crummy way to introduce yourself, Detective Capra.

Capra: Didn't I mention my last name?

Woody: No. You didn't.

Capra: It sure would help us if you could at least tell us where his daughter might be. Jordan. She's wanted as a material witness.

Woody: I have no idea. Scout's honor.



***ME Conference Room**

Walcott: As you may have observed, there have been some changes around here. Irregularities in the way evidence was handled in the Carl Jeffers case has caused a breach of trust between the DA's office and this department-- with the exception of Dr. Winslow, of course, who followed protocol and handed over

a key piece of evidence. Captain Malden's death will be investigated in a rigorous and professional manner. For this reason, I've called in Dr. Horace Banner, whose reputation I'm sure you're all aware of, to personally carry out every phase of the autopsy. No one touches the body but him. And I mean no one. Furthermore, Jordan Cavanaugh, whom we are actively looking for, is barred access from the body and any information that it yields. I'll spell it out for you. If you even talk to her about this case, you'll be fired. That's all. Thank you. (Everyone get up to leave.) Dr. Winslow. I'm expecting some resistance among your peers on this case.

Winslow: Okay.

Walcott: I know you've had some personal problems in your past. I might be able to help you expunge that from your record. Of course, I could use a little help from you. (Camera pans and shows Garret standing in the doorway, listening.)

Winslow: (Talking quietly) Yeah, okay.

Garret: Renee. Who the hell do you think you are?

Walcott: Actually, according to the laws of the Commonwealth of Massachusetts, I'm your boss. And as such, you should know, I can terminate your employment.

Garret: Fine, but don't you walk in here and insult my staff.

Walcott: I'm doing what needs to be done.

Garret: By setting up a police state? Why don't you put them in riot gear while you're at it?

Walcott: The case against Max Cavanaugh is ironclad. No one here is going to screw it up. You brought this on yourself, Garret.

Garret: This is about us, isn't it?

Walcott: I'm not even going to dignify that.

Garret: What happened last night can be explained.

Walcott: If I was the least bit interested, maybe. Where's Jordan?

Garret: How should I know?

Walcott: Not good enough. You were with her at the hospital. Where did she go?

Garret: What do you care, as long as she's not in the building?

Walcott: I think she may know where he is. She's the key to closing this case.

Garret: What happened to ironclad?

Walcott: (Lily walks up behind Garret.) Oh, hello. Well, I'll leave you two alone. I'm sure you want your privacy.

Lily: Got a minute?

Garret: Can this wait?

Lily: I'm sorry. It really can't.

Garret: If this is about the kiss, it meant nothing.

Lily: Well, it's not about the kiss. It's about Jordan.

Garret: I can't talk about Jordan.

Lily: You let her examine Malden's body.

Garret: She needed my help.

Lily: She's got problems, Garret. You're just--just enabling her. She's wanted in connection with a murder, and you put Bug right in the middle-- (Garret walks in his office and slams the door in Lily's face. He picks up his phone and makes a call.)

Jordan: (Cell phone ringing) Yeah.

Garret: This whole looking-the-other-way thing isn't working for me. I'm bringing you in.

Jordan: Look, Garret, I'm the only person out here who knows my dad is innocent. I will handle this in my own way.

Garret: Don't be foolish, Jordan. Th-there's a manhunt for your dad. Your crazy brother's still out there somewhere.

Jordan: I know what I'm doing.

Garret: Uh-huh. And what exactly is that?

Jordan: I'm on my way to see the only person I can count on right now to help me.

Garret: Okay, I'll try not to take that personally.

Jordan: Look, Garret, I will call you when I got something to tell you, okay?

(While talking to Garret, Jordan is walking somewhere. After their conversation, she goes into the police station. Her brother James has been following her.)



***Woody's Office***

Jordan: Hi.

Woody: Hey. (Jordan and Woody hug.)

Jordan: I need to find him, Woody.

Woody: I know. We all do.

Jordan: I need your help.

Woody: Sure. But first there's something I gotta say.

Jordan: Okay.

Woody: You have the right to remain silent. Anything you say can and will be used against you in a court of law. You have the right to an attorney present during questioning now or in the future. Do you understand these rights?



***Boston PD: Interrogation Room***

Capra: You must be Jordan.

Jordan: I must be. And that would make you?

Capra: Annie Capra. You're a hard woman to find.

Jordan: Yeah, it runs in the family. (Pan over to Woody watching on other side of glass.)

Capra: (on the intercom) I've gathered.

Jordan: (Jordan on intercom) Well, you don't look familiar. They bring you from out of town?

Capra: First week in Boston, actually. I just happened to catch this case.

Jordan: Oh.

Capra: Who were you with at your place last night, Jordan? Neighbors heard loud voices a couple of hours before the murder, yours and a man's.

Jordan: That must have been the TV.

Capra: I looked around. I didn't see a TV.

Jordan: Oh, did I say TV?

Capra: Mm-hmm.

Jordan: I meant a radio.

Capra: Was it Captain Malden?

Jordan: Are you kidding?

Capra: Video surveillance has you two leaving his precinct office. He had his arm around you. You appeared to be drunk.

Jordan: You think we were having an affair.

Capra: Were you?

Jordan: Oh my...(Laughs)

Capra: Your father was there yesterday too... at his office. He threatened him in front of at least half a dozen witnesses. Why?

Jordan: I don't know. You'd have to ask him.

Capra: I'll be sure to do that when I find him.

Jordan: Look, I'm not feeling that talkative right now. Could we do this some other time?

Capra: Sure.

Jordan: Really?

Capra: Mm-hmm, no problem.

Jordan: Uh, then I can go?

Capra: Yup.



***Garret's Office***

Winslow: Wanna see me?

Garret: Dr. Winslow, take a walk with me, would you?

Winslow: If we're back to you calling me Dr. Winslow, then I must have done something wrong.

Garret: I'm just a little confused about something. I was hoping you'd clarify it for me.

Winslow: Okay.

Garret: This evidence you so willingly supplied to the DA's office.

Winslow: What about it?

Garret: Why did you do it?

Winslow: Dr. Cavanaugh came to me. She asked me to do a ballistics check on a gun. She told me it was for a case that she was working on. She did not tell me that the gun was evidence, and that she just illegally pinched it from a crime scene.

Garret: So why didn't you come to me?

Winslow: With all due respect, sir, I thought you'd just cover for her. Anyway, my job was to follow the rules. If I don't follow the rules, I lose my job, remember? I'm speaking from experience. So I'm not about to risk my own neck for some rogue investigation.

Garret: Okay, you need to understand something.

Winslow: I do?

Garret: Yeah, you do. This is a family. All of us a family. And every family needs trust. You have a problem with Jordan, you come to me, not the DA.

Winslow: Okay, if we're such a family, then how come she lied to me?

Garret: She obviously doesn't see you as a member of the family yet. Wonder why that is, Dr. Winslow. (Elevator door chimes.)

Winslow: So I guess we're done here?

Garret: Oh, yeah, we're done.



***Woody's office***

Huss: (Knocking on door) Detective Hoyt. Frank Huss. I'm with the Police Benevolence Association. I'm your rep.

Woody: PBA, I wasn't expecting to see you guys till tomorrow.

Huss: Yeah, well, justice never sleeps, huh? So you're being questioned in connection to the homicide of Captain Malden.

Woody: Hi.

Lady: Hi.

Woody: You are?

Huss: She's your attorney.

Woody: Attorney.

Lady: We understand you were the first respondent at the crime scene.

Woody: Anything I tell you guys stays in this room, right?

Lady: Absolutely. What'd you tell them so far?

Woody: I-I told them the truth.

Huss: So you really don't know where Max Cavanaugh is?

Woody: Why would I know that?

Lady: People have loyalties. They do favors for friends. A ten minute head start. That sort of thing.

Woody: You guys sure you're my reps?

Huss: There are things going on here you've got no idea about. Malden had a lot of favors owed to him. There are important people very interested in seeing the right man's brought to justice.

Woody: Sounds like you're threatening me.

Lady: (leaning over the desk at Woody) You like your job, Hoyt? You like being a cop?

Woody: More than life itself, counselor.

Lady: Then I'm sure you'll think real hard about everything we just said.



***Autopsy: Captain Malden***

Bug: (to Nigel) They say he only sleeps two hours a night. He's like a bionic coroner.

Banner: If you're gonna learn something, people, keep the chatter down. Three bullets entered the body.

One here to the right abdomen, traversed the liver, crossed the midline before exiting just lateral of L4.

Another one entered through the sternum, traveled through the lung, and lodged posteriorly in the fifth rib. A third bullet entered just below the left clavicle and narrowly missed the aortic arch. All of these wounds would have been survivable if not for the fact that bullet number three deflected off the third rib and lodged in the left ventricle of the heart. Ladies and gentlemen, the fatal bullet.

Bug: That doesn't make sense. There isn't any--

Banner: Do you have a question, doctor?

Bug: No. No, no question.

Walcott: The striations are identical. The bullets are from the same gun.

Banner: Precisely. A nine millimeter Glock semiautomatic. A standard police issue here in Boston.

Walcott: The same one Max Cavanaugh was seen with at the scene of the crime. Thank you, Dr. Banner.

Garret: Does this mean I can have my morgue back?

Walcott: It's all yours.



***Jordan's Loft***

Walcott: What do you think you're doing here, Detective?

Capra: Are you following me?

Walcott: You let her go before I had a chance to talk with her.

Capra: She wasn't really in a mood to talk. Besides... she can't very well lead me to the killer if she's in custody.

Walcott: Do you think she knows where her father is?

Capra: I'm not completely convinced he did it.

Walcott: Is that why you asked IA for sealed grand jury testimony in a 30-year-old case against a man named Cahill?

Capra: A lot of money went missing in that Cahill bust. Captain Malden, his dead partner, Max Cavanaugh, all working in the same investigation. I was curious.

Walcott: You know what curiosity did, don't you?

Capra: Meow.

Walcott: This is a closed case. All we have to do is find Max Cavanaugh.

Capra: Why'd he do it?

Walcott: Jealousy, revenge. Doesn't matter. It's not my problem anymore. Then congratulations on your conviction, counselor.



***ME Office***

Nigel: Doctor.

Bug: Dr.--Dr. C.

Nigel: Hello, uh, we've got good news and bad news.

Bug: Give her the bad news first. She's a pessimist.

Nigel: Okay. Well, Dr. Banner determined that all three bullets came from the same gun, the one in Max's hand. Turns out it was Malden's gun.

Jordan: God, I hope that's the bad news.

Bug: Thankfully, yes. All right, give her the good news.

Nigel: Well, normally we'd set up an HD screen and break out the gadgets with the flashing lights and funny noises to illustrate our point.

Bug: But since we've been kicked out of the lab, you're just gonna have to take our word for it.

Nigel: There's no hemorrhaging around the chest wounds.

Jordan: What are you saying?

Nigel: Well, as you know, the body's normal response to a gunshot is to immediately pump blood to the injured area, right? Well, in the case of his chest wounds, the pump was off.

Bug: His heart had already stopped beating before the bullets entered the chest.

Nigel: But the bullet through the abdomen, however, showed normal signs of hemorrhaging, meaning his heart was still pumping blood at that time.

Jordan: Okay.

Nigel: My guess is it would've taken him over a half an hour to bleed to death from that wound.

Bug: And since Woody only heard two shots...

Jordan: Malden had already been dead for half an hour.

Nigel: Which means your father didn't kill him.



***Outside ME Building***

(Someone dials a cell phone as soon as Jordan leaves the building.)

Jordan: (Cell phone ringing) Yeah?

Max: Jordan.

Jordan: Where are you?

Max: Across the street. (Jordan hangs up and goes to meet him.)

Jordan: Dad. Oh, god, I'm so worried. Are you okay?

Max: Never mind that. What matters is the cops are gonna ask you about Captain Malden's death. And when they do, you know nothing, understand?

Jordan: What else would I say? I don't know anything.

Max: What are you saying?

Jordan: I-I went to see Malden last night. He drugged me. I woke up in an alleyway outside my apartment. Malden was dead, and you were the prime suspect.

Max: Fine, then that's how it's gonna stay.

Jordan: Wait, where are you going?

Max: It's best I don't tell you.

Jordan: Dad, why are you running? You didn't do this. I know you didn't.

Max: You don't know anything, Jordan.

Jordan: I just think you and I need to go to the police and straighten this out. You're taking the fall for James, aren't you? Look, I'm not gonna let you throw your life away, Dad, not for him.

Max: It's not up to you. Trust me when I tell you, this is how it has to be. (Max leaves.)



***Woody's Office***

Woody: What can I tell you, Jordan? You're a glutton for punishment.

Jordan: At the risk of getting thrown in the slammer again, I need your help.

Woody: I can barely help myself these days.

Jordan: My dad didn't do it, Woody.

Woody: Don't, Jordan. Don't put me in this position.

Jordan: What position?

Woody: He told me why, Jordan.

Jordan: Why what?

Woody: Why he put two slugs in Malden's body.

Jordan: He did.

Woody: Yes, to cover up a murder.

Jordan: He was protecting someone.

Woody: Yes. You. He got a call at the bar that night. A man's voice told him that you had just shot Malden. He hung up, rushed over there. Malden was dead. You were gone.

Jordan: Wait a minute. He thinks that I-- no, I--I couldn't have.

Woody: You said Malden drugged you. That you woke up in an alley near your apartment. Now, I wanna believe you, Jordan, I do. Are you telling me that you could not have done this?

Jordan: I--

Woody: Your father didn't get the jump on me. I let him walk. Now this whole city's on a manhunt for him. I took an oath to uphold the law. And now I don't know what I'm gonna do.

Jordan: It was James.

Woody: James. James, your phantom brother? The one only you and Max have seen?

Jordan: He called my dad. He's the one who killed Malden.

Woody: All right. Let's say that is the case. How do we prove it?

Jordan: You're the detective, you tell me.



***ME Office***

Capra: Excuse me? You work in the lab?

Nigel: Uh, yes I do.

Bug: We do.

Nigel: How can I help you, love?

Capra: I'm Detective Capra, homicide. Wondering if you might be able to give me a hand with something.

Nigel: Awfully busy right now.

Bug: Yeah, real busy.

Capra: I realize I posed it as a question, but I'm not really asking.

Nigel: So what exactly am I sampling here?

Capra: I'll tell you when I find what I'm looking for.

Nigel: Fair enough. Okay, right, here we go. Here is Captain Malden's DNA. And over here we have the DNA from the mystery sample that you brought. And, uh-- all right, here we go. There you have it. They match. Okay, so now you know... whatever it is you wanted to know.

Capra: I know who scratched Captain Malden's neck.

Bug: And who might that be?

Capra: Dr. Cavanaugh. The hospital took scrapings from under her fingernails. Mystery samples. They match Malden's.

James: (wearing a police uniform) Excuse me? I'm looking for a Dr. Cavanaugh.

Garret: Is there something I can help you with, officer?

James: Walcott wants to see her again. I'm supposed to pick her up.

Garret: Last time I heard from her, she was with Detective Hoyt. You might want to try reaching her through him.

James: Thanks. I'll do that.



***Max's Pub***

Jordan:  So, uh, you got here at what, 10:00? 10:15 the other night?

Woody: It was about ten after. It was no more than a half-hour before he got the call.

Jordan: Oh, okay. Well, let's just hope that he wasn't cheap enough not to sign up for caller I.D. Uh-- we have a call here at 10:27. But it's blocked.

Woody: Well, that doesn't help us. Let's get outta here.

Jordan: Sure it does. Every call gets billed to someone. We just call the phone company, and they'll cross-reference the time of the call with this number. That should give us a billing address.

Woody: Oh, and they're just gonna give that information to anyone. Just like that.

Jordan: But not just anyone, but they will to a cop.

Woody: I'm in the penalty box here, Jordan. (Jordan sighs) No.

Jordan: Yeah--

Woody: No.

Jordan: Please.

Woody: No.

Jordan: One time.

Woody: Give me this phone.



***ME Office***

Nigel: This new detective, she's very cagey. I mean, she lured us into a trap. She used her, uh--

Garret: Her Vulcan mind meld?

Bug: She didn't tell us that she suspected Jordan. She--she sandbagged us.

Nigel: There was no way we--we could hide the evidence. No way.

Garret: I'm running a lunatic asylum. It is not any part of your job to conceal forensic results from the Boston police department or its representatives. Furthermore-- (Knocking)

Walcott: Some tissue samples belonging to Jordan Cavanaugh were taken from the hospital

this morning by Detective Capra. I want to know what she's done with them.

Garret: Why don't you ask her?

Walcott: I'm asking you.

Garret: Give us a minute, will you, fellas?

Walcott: Where's Jordan?

Garret: I don't know. (Walcott goes to leave.) Sure, just walk away, Renee.

Walcott: Is there something else you want to tell me?

Garret: No. Just always wanted to say that. You know, I actually like you, although you don't give me much reason to sometimes. I just wanted to say that... it was a mistake, what happened with Miss Lebowski.

Walcott: Well, I'd hate to think what might have happened if you were on a first name basis.

Garret: I don't want it to get in the way-- (Sighs) Of what we could be.

Walcott: Tell you what. Let's take a little breather and reassess when things have cooled off a bit.

Garret: Sounds very adult.

Walcott: Hmm. Dr. Winslow. Can I have a word with you?

Winslow: Sure, why not?

Walcott: You wouldn't happen to have seen Detective Capra here, snooping around?

Winslow: Nope, I haven't.

Walcott: Oh.

Winslow: You know what? And even if I had, these people are my colleagues and they're my friends. So I'm not interested in being your nark. Sorry, picked the wrong guy.

Garret: Look, Peter, those things I said about, uh, being a family?

Winslow: Yeah.

Garret: The truth is, I do play favorites. And I shouldn't. Especially when it comes to Jordan. I tend to look the other way. I think I'm just too tired to fight it half the time, you know? Anyway... I'm sorry. I'll see you in autopsy two at 8:00 A.M. Sharp.

Winslow: Good night, Dr. Macy.



***Heading to an apartment***

Woody: I can't believe I had to give them my social security and badge number. Any monkey with a typewriter could trace this back to me.

Jordan: No one's tracing anything back to anyone. Uh, this is it.

Woody: I can't wait to meet this brother of yours. Sh sh sh sh sh. You hear that?

(Rustling)

(Woody draws his gun and then they enter the apartment. Capra is in the apartment pointing a gun towards Woody.)

Capra: So let me get this straight. Your father, in an attempt to protect you, because he thought you killed Malden, fired two shots into his already-dead body.

Jordan: Exactly.

Capra: And now you're looking for your long-lost brother who, as far as anybody knows, doesn't legally exist, because you think he's the one that actually committed the murder?

Jordan: That's pretty much the theory, yeah.

Capra: Is it me?

Woody: I know it seems a little hinky, but, uh, believe me, once you get to spend a little time with Jordan, it makes complete sense.

Capra: The truth is, I don't really think your father did it either. To be honest, I've been working under the theory that it was you.

Jordan: It's nice to know where I stand.

Capra: The room was registered to a James Blanchard. Paid cash. And of course, there's this. (They go to the window)

Jordan: I can see my apartment from here.

Capra: So could he. He had binoculars. The place looks like a mess, but it's deceptive. It's clean, he's covered his tracks.

Woody: I'll get a CSU unit to look for any traces.

Jordan: (Looking around, she goes over to a phonebook.) Make sure they see this. There's an accidental crease here.

Woody: Airline charters. Econo-flight out of Chatham.

Jordan: I can be there in half an hour.

Capra: Dr. Cavanaugh, forget it. You're a material witness in this case. I'm gonna call the state police, tell them to stop all outgoing traffic at Chatham field.

Woody: She's right, Jordan.

Jordan: After all this, I'm not stopping now.

Woody: You wanna bet?

Jordan: Come on, Woody. You can't do this to me.

Woody: I promise we will get him.

Jordan: But I'm the only one who can ID him.

Woody: Something tells me we'll figure it out.

Jordan: That's exactly what he wants you to think, but he's smarter than that. Come on, Woody.

Woody: Please get in the car, please? Please, thank you. (Jordan gets into the squad car.) Get her home, and don't let her talk you into anything. Thank you.

Driver: Yes, sir.

Capra: (into police radio) Suspect is wanted in connection with the murder of a police officer. Proceed with extreme caution.

Woody: Your car or mine?

Capra: I'm new in town. You want to get lost?

Woody: My car.

(Siren wailing)

Police officer: Hey, sorry it took so long. We had an officer carjacked. You, uh, call for backup?

(Woody and Capra look at each other realizing Jordan has just been kidnapped. They run to Woody's car.)



***Police Car***

Jordan: Excuse me? Uh, why are we taking Commonwealth? I told you I live in Charlestown. Did you hear me? Hey, you're going the wrong way.

James: Relax... sis. Thought we'd take a little family trip.

Jordan: Why are you doing this?

James: Now, there's the question of the last 38 years. Why? Why did our own parents do this to us? Why are you and I so similar?

Jordan: Where's my father?

James: How the hell should I know? He's probably running as far as he can. That's what cowards do.

(Siren wailing)

Police radio: Stolen police car. Spotted going westbound through the Callahan tunnel.

Woody: That's three blocks from here. (into radio) Do not pursue suspect. I repeat, do not pursue suspect. Drop back and follow, just keep him in your sights. (to Capra) Hang on.

(Siren wailing)

James: Get out. We're here.

Jordan: Where are you taking me?

James: I wanna show you something. (Her forces Jordan into a freight elevator by holding a gun to her.)

Police radio: The suspect has abandoned the vehicle at a construction site at 119 Decatur and has taken a hostage with him up the freight elevator.

James: I thank god I found you. My whole life, I thought I was going through this alone. But I wasn't. There's a lot of comfort in that, don't you agree? (They get off elevator) Looks like we have company.

Jordan: Where are we? Why did you bring me here?

James: They're renovating it now. But this used to be an apartment building. Oh, not a very nice one. A dump, really. The kind of place you live when you can't afford to live anywhere else.

Jordan: I don't understand.

James: I brought you here because I wanted you to see where I grew up. I want you to know me. (Woody and Capra arrive) This used to be my room. This is where I spent the first 15 years of my life. I used to stare out of this window. When they were fighting. Fighting about how they lost it all. Fighting about me. They didn't understand why they didn't love me. Couldn't love me. And it was really very simple. I wasn't theirs. I wasn't blood. I just didn't know it yet.

Capra: You think it's the brother?

Woody: Yeah. It's her brother.

Jordan: James, I don't know what you've done. But this isn't the way. I know you're in pain.

(Door opens)

Woody: Drop that weapon!

Jordan: Stay back!

James: They killed her, Jordan. They killed our mother. They destroyed both our lives.

Woody: Drop that weapon, James, and let her go. She's your sister.

James: That's right. You're my only family now. My only blood. The only person who'll understand. (He jumps up on a ledge)

Jordan: That's right, James. I do understand. That's why I'm the only one who can help you, okay? Just come back inside.

Woody: Move, Jordan.

Jordan: I promise I won't let anything happen to you.

Woody: Jordan. Move!

James: Come with me.

Jordan: What?

James: Come with me. We can do this together. We don't belong here.

Woody: Move, Jordan, so I can get a clean shot.

(Helicopter in background)

Police in helicopter: This is the Boston police!

Jordan: No, don't shoot!

Police in helicopter: Drop your weapon and step down from the window ledge!

Jordan: Don't do it, please. I want to understand. I want to help you.

James: I'm sorry I wasn't a better brother. (James jumps-or better yet falls- backwards then  water splashes)



***Max's Bar***

Woody: (on cell phone) Yeah, yeah, I'll tell her. I'm with her right now. Thanks. They still haven't recovered the body. I don't know. They say people have been known to survive falls like that. Walcott is not gonna press charges against Max. She's says there's too much reasonable doubt to try him.

Jordan: Well, that's big of her. Look, Woody, uh, I'm sorry, but I'd kinda like to be alone right now.

Woody: I understand. I'll see you later?

Jordan: Yeah.

(Woody leaves, Max comes in from the back)

Max: I can't lie to you anymore, Jordan. I won't do it.

Jordan: Good.

Max: Because you're not gonna ask me any more questions. You understand?

Jordan: Has any of it been true?

Max: It's true that I love you! That I always have! And that's the only thing that's important. That's the only thing that's real.

(Max leaves and Jordan cries)

Kikavu ?

Au total, 18 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Emmalyne 
13.04.2020 vers 14h

Aloha81 
29.07.2018 vers 15h

Annaelle19 
14.03.2018 vers 16h

Daeriss 
15.04.2017 vers 17h

blady 
02.10.2016 vers 16h

EliLecter 
Date inconnue

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

brucas59 
mitron 
Ne manque pas...
Activité récente
Actualités
La saison sept de Bosch avec Amy Aquino arrive le 25 Juin sur Amazon Prime Video !

La saison sept de Bosch avec Amy Aquino arrive le 25 Juin sur Amazon Prime Video !
La septième et dernière saison de Bosch arrive prochainement sur Amazon Prime Video. Dans celle-ci...

Mahershala Ali endossera le costume de Blade

Mahershala Ali endossera le costume de Blade
L'acteur Mahershala Ali rejoint le film Blade. Il s'agit d'une nouvelle adaptation centrée sur le...

Mahershala Ali aura son étoile en 2020

Mahershala Ali aura son étoile en 2020
Mahershala Ali obtiendra son étoile sur le célébre Walk of Fame d'Hollywood en 2020.  La chambre de...

Mahershala Ali développe le projet de film Solitary

Mahershala Ali développe le projet de film Solitary
Mahershala Ali est impliqué dans un projet de film pour la société de production Fox Searchlight. Il...

Ivan Sergei rejoint le casting de BH90210

Ivan Sergei rejoint le casting de BH90210
Ivan Sergei rejoint le casting de la fausse télé-réalité BH90210 dans laquelle les acteurs jouent...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Qui aimeriez-vous revoir sur le petit écran ?

Total : 29 votes
Tous les sondages

HypnoRooms

Sonmi451, Avant-hier à 09:49

Un petit passage dans "Préférences" pour voter aux bannières, aux thèmes et vous y gagnerez mes remerciements. ^^

Sas1608, Hier à 14:40

Nouveau design sur le quartier Once Upon A Time. Storybrooke passe au vert ! Merci beaucoup à Locksley !

Locksley, Hier à 16:32

Avec plaisir

mnoandco, Aujourd'hui à 17:55

Nouveaux sondages sur Blacklist, A Discovery of Witches, pas besoin de connaître les séries : un clic, un com' (pas obligé), ça va vite. Merci

Misty, Aujourd'hui à 17:58

Nouveau sondage sur Les 4400 concernant le reboot. Venez participer

Viens chatter !